Parti pris et la révolution tranquille

Ce texte de Charles Gagnon, militant bien connu durant les décennies 1960-70 et 80, a d’abord été présenté en 1984 à un comité de professeurs de l’UQAM, dans le cadre d’un projet de thèse de doctorat qu’il leur soumettait, dont le sujet général était la généalogie et l’analyse de ce qu’il appelait « La Nouvelle gauche québécoise des années 60 ». Cette thèse n’a jamais été complétée. Gagnon en a cependant par la suite transcrit des extraits, dont celui qui suit, dans une perspective de publication éventuelle de ses écrits marquants. Celle-ci a été faite par les Éditions Lux, en trois tomes, quelques années après sa mort. Le texte qui suit a donc été rendu public pour la première fois en 2011, dans le troisième de ces tomes, soit celui qui porte le titre « La crise de l’humanisme ». (suite…)

Continuer la lecture

Le retour de la gauche et le piège de la souveraineté

Charles Gagnon, 13 décembre 1997

Le texte qui suit est une lettre que le journal Le Devoir a publié, le 13 décembre 1997, lettre lui ayant été envoyée par Charles Gagnon, alors relativement en retrait de l’action politique militante après qu’il eut été une figure importante de la gauche québécoise durant les décennies 1970 et 1980. Elle fait suite à la participation de Gagnon à une assemblée publique tenue quelques jours auparavant, à l’initiative de militantes et de militants dont plusieurs allaient, quelques mois plus tard, former le Rassemblement pour une alternative politique (RAP). Ce rassemblement allait lui-même fusionner, quelques années plus tard, avec Option Citoyenne, pour constituer ce qui est devenu depuis le parti politique Québec Solidaire. (suite…)

Continuer la lecture

 À la croisée des siècles

Extrait de l’ouvrage de Charles Gagnon (avec la contribution de Jonathan Durand Folco et Jeanne Reynolds), À la croisée des siècles. Réflexions sur la gauche québécoise, Montréal, éd. écosociété, 2015

Militant et intellectuel québécois, Charles Gagnon (1939-2005) a été un acteur important de la gauche québécoise de 1960 à 1980, d’abord comme prisonnier politique lié au Front de libération du Québec (FLQ), puis comme membre dirigeant de l’organisation marxiste-léniniste EN LUTTE ! Ses Écrits politiques sont parus en trois tomes chez Lux éditeur. Le texte ci-dessous est le chapitre 17, « Un espace politique fermé ». (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu

[contact-form-7 id= »298″ title= »Contact form »]