Identité, Féminisme, islamophobie

Africultures : « Corps voilés »: du « corps dangereux » au « corps en danger », 23 octobre 2019

S’il est établi aujourd’hui que « le corps des femmes est politique », celui des musulmanes « voilées » l’est à plus forte raison. Mêlant le féminin à l’islam, il est devenu en France (et plus largement dans les sociétés euro-américaines) un objet récurrent du débat public où se joue la redéfinition de l’identité nationale. Son irruption dans l’espace public retentit, à la fin des années 1980, comme une violation du dress-code laïc, un acte de défiance à l’égard de la République. Pour y faire face, la laïcité se voit alors investie d’une nouvelle prérogative : émanciper les descendantes d’immigrés sommées de se soumettre aux normes séculières de la sexualité, érigées pour l’occasion en valeurs communes de la nation. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu

[contact-form-7 id= »298″ title= »Contact form »]