À la croisée des siècles

Extrait de l’ouvrage de Charles Gagnon (avec la contribution de Jonathan Durand Folco et Jeanne Reynolds), À la croisée des siècles. Réflexions sur la gauche québécoise, Montréal, éd. écosociété, 2015

Militant et intellectuel québécois, Charles Gagnon (1939-2005) a été un acteur important de la gauche québécoise de 1960 à 1980, d’abord comme prisonnier politique lié au Front de libération du Québec (FLQ), puis comme membre dirigeant de l’organisation marxiste-léniniste EN LUTTE ! Ses Écrits politiques sont parus en trois tomes chez Lux éditeur. Le texte ci-dessous est le chapitre 17, « Un espace politique fermé ». (suite…)

Continuer la lecture

Le PQ ne peut promouvoir les intérêts des travailleurs

CHARLES GAGNON, Le Devoir 5 janvier 1972

Charles Gagnon est à l’emploi du Conseil central des syndicats nationaux de Montréal. Associé à Pierre Vallières au cours des longs procès qui entourèrent « l’affaire La Grenade », il commente dans cette libre opinion le choix que Vallières a annoncé en décembre dernier. D’accord avec Vallières sur la nécessité d’abandonner la violence felquiste, Gagnon explique pourquoi il ne saurait accepter l’option péquiste de l’auteur des Nègres blancs d’Amérique(suite…)

Continuer la lecture

Le projet du PQ : constituer un bloc social bourgeois

Au tournant des années 1970, les mouvements et les intellectuels de gauche tentent de clarifier leurs analyses sur le PQ alors que ce parti, élu en 1976, s’apprête à organiser la référendum de 1980 sur son projet de souveraineté-association. Pour éclairer ces débats, le sociologue Gilles Bourque fait une analyse décapante du processus par lequel un bloc social bourgeois, pr0-capitaliste, tente d’émerger derrière le projet de souveraineté-association.

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu

[contact-form-7 id= »298″ title= »Contact form »]