La question nationale québécoise aujourd’hui

Du Parti de la démocratie socialiste  à Québec solidaire : 1995-2010

 

Josiane Lavallée, Bulletin d’histoire politique, Volume 19, numéro 2, hiver 2011

 

 

Il y a seize ans, à l’hiver 1995, naissait un nouveau parti de gauche socialiste et indépendantiste sur la scène politique québécoise. Ce parti qui aura pour nom le Parti de la démocratie socialiste (PDS) remplaça le Nouveau Parti démocratique du Québec. Les membres du NPD-Québec, sa chef Jocelyne Dupuis et son président Paul Rose avaient décidé de modifier le nom du parti dans le but de se démarquer du Nouveau Parti démocratique du Canada jugé trop fédéraliste. Résolument indépendantiste, Paul Rose devient donc le président du PDS en janvier 1995.

(suite…)

Continuer la lecture

Transition à l’indépendance : ne pas mettre la charrue avant les boeufs !

 

 

Parmi les sujets importants à l’ordre du jour du prochain congrès de Québec solidaire, les 15, 16 et 17 novembre prochain, il y a celui concernant la transition à l’indépendance, concernant donc la façon dont QS anticipe le déroulement du scénario indépendance. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les commissions « souveraineté » et « politique » du parti, tout comme le « collectif Option nationale », semblent avoir décidé d’en finir avec cette question de manière bien expéditive, faisant l’impasse sur une série de problèmes et de questionnements majeurs. À avoir l’impression que certains veulent mettre la charrue avant les boeufs !

(suite…)

Continuer la lecture

Notes sur les contradictions du nationalisme contemporain

Jonathan Durant-Folco, Ekopolitica.info -12 février 2019

Le nationalisme n’est pas d’emblée démocratique, ni anti-démocratique, bien qu’il prenne aujourd’hui certaines formes franchement autoritaires.  À l’ère de la montée des droites autoritaires, il devient commun à gauche de rejeter le nationalisme en bloc, en l’associant immédiatement au conservatisme ou à l’extrême droite. Ce réflexe anti-nationaliste, qui cherche à se prémunir contre les dérives droitières, contribue à réduire le nationalisme à sa forme caricaturale. Chaque simplification nourrit son contraire, dans un double processus de guerre culturelle concernant la glorification ou la disqualification de l’identité nationale.

(suite…)

Continuer la lecture

L’économie politique du capitalisme canadien  

Le 150e anniversaire de la Confédération canadienne a été l’occasion pour nos élites de rabâcher le récit libéral vantant ce « beau et grand pays », prétendument caractérisé par un esprit de tolérance et d’ouverture. Loin de ces âneries, une autre histoire du Canada se dessine lorsqu’on s’intéresse à l’économie politique. Le Canada perd du coup ses habits de « plus beau pays au monde » pour retrouver, plus légitimement, ceux d’un État qui s’est construit selon les intérêts de sa classe dominante.

Continuer la lecture

La relance du Parti québécois ou l’impasse en perspective

Le recul du Parti québécois PQ aux dernières élections a été majeur. Au lendemain du 1er octobre, il s’est retrouvé avec 9 député-e-s, suite à la démission de Catherine Fournier. Ce recul s’inscrivait dans le cadre d’un long déclin amorcé depuis la défaite au référendum de 1995. Près d’un an après cette défaite historique, le 4 septembre dernier, le Parti québécois dévoilait sa proposition principale, un chétif texte de 3 pages, après prétend-on une longue et profonde consultation.

(suite…)

Continuer la lecture

La gauche canadienne doit appuyer l’indépendance du Québec

La question nationale québécoise joue un rôle clé dans le déroulement de la lutte de classes à l’intérieur de l’état canadien. Loin d’être assimilés dans un « melting pot » multicultural canadien, les Québécois ont non seulement survécu comme un peuple mais ont réussi à s’affirmer et se redéfinir comme une nation, une entité géopolitique avec son propre territoire, culture, langue et conscience nationale, dans laquelle la lutte de classes a une configuration et une dynamique uniques dans l’état canadien. (suite…)

Continuer la lecture

Le nouveau nationalisme

Qui saurait dire si c’est l’homme lui-même qui parle ou simplement un brillant calcul politique ? Le projet nationaliste de François Legault se conjugue désormais en trois volets : laïcité, langue et bientôt culture. On attendait le cofondateur d’Air Transat sur le terrain de l’économie et des « vraies affaires », le voici en patriote born again. Bien sûr, la fierté d’appartenance de M. Legault n’a de surprise pour personne. Mais qui aurait cru que celui qui a tourné le dos à la souveraineté pour s’occuper de choses plus immédiates, disons, accoucherait, une fois élu, d’un véritable projet de société ? (suite…)

Continuer la lecture

La souveraineté du Québec et les peuples autochtones

Premier ministre d’un gouvernement qui allait tenir un référendum sur l’indépendance du Québec, René Lévesque organisa en 1978 une rencontre de plus de 100 chefs des Premières Nations avec des membres importants de son conseil des ministres. Ce texte vise à présenter l’évolution de la politique du Parti québécois (PQ) sur la question du droit des peuples autochtones depuis les discussions tenues en 1978 jusqu’à la politique du nouveau chef, Jean-François Lisée. Celui-ci, dans un livre publié en 2015, explique ce que devrait être la politique de son parti dans l’éventualité d’un prochain référendum.

Continuer la lecture

Les Autochtones et la société québécoise

Sous le capitalisme mondialisé, le colonialisme et l’impérialisme ont restructuré le monde. Cela a pris plusieurs formes même si l’objectif à long terme est resté le même : asservir des populations selon les intérêts des grandes puissances. Au Canada, l’anéantissement a été opérationnalisé par l’assimilation et la destruction de l’identité, de la langue, de l’imaginaire autochtone, couplées à  la destruction de l’économie autochtone, l’accaparement des terres et la clochardisation des populations dans le système d’apartheid mis en place depuis la Confédération (avec la « loi sur les indiens »).

Continuer la lecture
Fermer le menu

[contact-form-7 id= »298″ title= »Contact form »]